Revue Dé(s)génération

Revue esthétique philosophique politique et poétique.
2022

"La revue de(s)générations est un affront ouvert à trente ans de crispations réactionnaires. Cet affront n'a pas de légitimité, il est une logique. Nous contribuerons à l'entretenir, en interrogeant le politique, le poétique, l'esthétique : leurs modernités. Aller là où il y a frictions, ambiguïtés, écarts. Dégager, par-delà le cynisme et le nihilisme de cette période qui nous a voulus tristes, des puissances d'agir."
Ainsi se posait en couverture des premiers numéros de de(s)générations l'engagement d'une aventure éditoriale et intellectuelle, une revendication portée par ses trois fondateurs. Nous étions alors en 2005. 
Depuis, le comité de rédaction de de(s)générations s'est progressivement élargi, à force de rencontres bien sûr, mais surtout en réponse à un souci constant d'acuité et de pertinence. Il compte aujourd'hui neuf membres, artistes, théoriciens de l'art et/ou philosophes.
 De fait, le comité de rédaction de de(s)générations recouvre une pluralité de sensibilités aux tons affirmés, qui se croisent au gré des numéros et parfois même se confrontent. Gage de vivacité, cette pluralité est un outil permettant à la revue de préserver ouverte son approche de la pensée contemporaine.
 Reste de commun à tous ses rédacteurs, une éthique fondée sur un constat, celui de l'échec des politiques d'émancipation, et un enjeu, capter ce que cette pensée a de résolument actuel ou, si bien, ce qu'elle suppose d'horizon, de devenir. Notamment à retracer les multiples fils qu'elle tisse entre esthétique et politique. 
C'est dans cette optique et selon cette éthique que chacune des parutions de de(s)générations entrelace des contributions artistiques, littéraires et théoriques. Et, par ailleurs, pousse au côtoiement des contributeurs reconnus et moins connus.
 En pratique, la responsabilité rédactionnelle et thématique de chaque numéro revient alternativement à chacun des membres du comité qui, de manière collégiale, porte un soutien critique à l'ouvrage.

Le comité de rédaction

affiche © Michel Gaillot
"il faut se hater l'histoire va fermer"

Projets

KurtzTucson, Arizona, Plata St. NACAPeinture sur métalPinkTucson, ArizonaVitrineVélizy Villacoublay, FranceUntitledPrintRevue Dé(s)générationRevue esthétique philosophique politique et poétique.La route d'orPiacé, FranceTargetMarseille, FranceRazzle Dazzle n°4 UndineluxLa Seine, France Horizon A.P 43°11' 99'' N / 05° 13' 90'' EDouarnenez, FranceVitrines n°10 - Wonder LiebertParis, FranceStation service – avec Olivier MossetPeyrus, FranceOLT – avec Olivier Mosset Mouans-Sartoux, FranceOLTCatalogue général - Presse du réel / avec Olivier Mosset & Jill GasparinaViandes Foraines – avec Delphine Reist, Laurent Faulon et Thomas TeurlaiMarseille, FranceSpeeLyon, FranceSpeeSérignan, FranceBriquesCluses, FranceHorizonsMarseille, FranceHorizonsApplication en ligneHorizon A.P 43°11' 99'' N / 05° 13' 90'' EDolceacqua, ItalieVitrines n°3, n°4Bruxelles, BelgiqueMoquette de noëlSaint-Étienne, FranceFortune TellerMarseille, FranceVitrines n°8Cluses, FranceHorizon A.P 43° 11' 99'' N / 05° 13' 90'' EMarseille, FranceVitrines n°11 - HintercontiHambourg, AllemagneBlue LineMarseille / Circuit P.Ricard, FranceBlue Line MAC LyonLyon, FranceBlue LineFilmRazzle Dazzle / Blue LineImmixion Book JanusSaint-Fons, FranceLeurresMalbuisson, France. Résidence avec le philosophe Michel Gaillot00.0 eurosMarseille, FrancePeintureLos Angeles. USAVitrinesCharleroi. BelgiqueRazzle Dazzle n°3Oaxaca, MexiqueRazzle Dazzle n°2Marseille, FranceHôtel CharleroiCharleroi, BelgiqueOpen 24 hoursSaint-Chamond, FranceChaise électrique à énergie solaireAthènes, GrèceLe rayon vertCasablanca, Marocinstalations in situ / 2000-2006France, Pays Bas, Mexique, Portugal, AngleterreBambyDudelange, LuxembourgFamasSaint-Étienne, FranceOn formeMonographie
Retour aux projets
Works
Projet précédent
La route d'or
Projet suivant